Le TS convivial simplifie le passage aux techniques de mesure et de traçage numériques | Blog | Topolaser

Le TS convivial simplifie le passage aux techniques de mesure et de traçage numériques

08.11.20

Partager sur

Le TS convivial simplifie le passage aux techniques de mesure et de traçage numériques

Le passage des méthodes de mesure analogiques traditionnelles aux techniques modernes de traçage numérique n'est pas si évident pour tout le monde. Pour que les professionnels de la construction sans expérience ou formation en topographie puissent mesurer des terrains, tracer des bâtiments, travailler avec des modèles 3D et participer pleinement à des projets BIM, Leica Geosystems a développé la station totale iCON iCR70 et son petit cousin l'iCT30. « Se préparer aux activités de construction n'a jamais été aussi facile », déclare Jochen Delvaeye de Topolaser, qui distribue l'appareil.  

 

De nos jours, le secteur de la construction est submergé par une vague persistante de numérisation, qui apporte également de nouveaux indicateurs en termes de productivité et de précision. Il est donc important de ne pas rater le train, même si la prolifération des applications numériques avancées fait qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Pour ceux qui risquent de perdre la boussole, Leica propose quelques solutions idéales, comme la station totale iCR70, le nouveau iCT30 ou le scanner RTC360.  

 

Extrêmement convivial  

« La convivialité de la station totale iCR70 est un atout unique, surtout en combinaison avec le logiciel ICON Build », déclare Jochen Delvaeye de Topolaser. « La station totale peut détecter le prisme rapidement grâce à la technologie brevetée SpeedSearch, tandis que la communication de données stable basée sur le Bluetooth garantit une longue portée. Tout cela garantit que même les personnes n'ayant pas d'expérience en matière d'arpentage peuvent maîtriser le fonctionnement intuitif en un rien de temps. L'opération est simple et se fait par l'intermédiaire d'une tablette renforcée pour l'utilisation sur chantier. Des opérations de base et des applications plus avancées sont possibles :  

  • le traçage de lignes pour les fondations ou de limites pour les coffrages des fondations,  

  • le traçage de points sur la couche dite aveugle (par exemple, les évidements pour le coulage du béton),  

  • la détermination de volumes et de surfaces,  

  • le chargement de modèles IFC  

  • et tracer le tout sur chantier sur la base d'un modèle 3D (dans le cadre d'un projet BIM)... »  

 

Productivité accrue  

La station totale iCR70 rend le traçage et les mesures sur place très faciles et accessibles. « Il est conçu pour une personne, ce qui augmente considérablement la productivité. Le traçage efficace à l'aide de modèles de conception 3D faciles à manipuler permet d'accélérer les processus de construction et d'installation, ce qui donne une plus grande marge de manœuvre pour terminer les travaux restants dans les délais prédéfinis. Cela garantit également que toute erreur dans le processus de construction est traitée plus rapidement. De plus, les utilisateurs peuvent utiliser l'appareil à n'importe quel stade du processus de construction et ne sont donc plus dépendants de facteurs externes tels que la météo, les géomètres, etc. », explique Jochen Delvaeye.  

 

Station outil performante  

La station totale iCR70 n'est pas la seule nouveauté très en vue chez Leica et Topolaser. Avec l'iCON iCT30, ils disposent désormais d'un outil robotisé performant pour les petits chantiers de construction. « On peut le considérer comme une version simplifiée de la station totale, avec un télémètre réduit (jusqu'à 80 mètres) », explique Jochen Delvaeye. « Sinon, l'iCT30 offre à peu près les mêmes fonctionnalités que son grand frère et se prête également aux applications BIM.  

 

Scanner unique  

En plus des stations totales et de la nouvelle station outil, Topolaser a récemment ajouté à sa gamme le Leica RTC360, unique en son genre. Ce scanner peut mesurer jusqu'à 2 millions de points par seconde en moins de 3 minutes ! Grâce à la technologie VIS brevetée, les différentes positions de balayage sont automatiquement reliées entre elles, ce qui rend le traitement/enregistrement ultérieur beaucoup plus efficace et rapide. Ce traitement et cet enregistrement se font au moyen du logiciel convivial Register360. « Lors de nos démonstrations sur place, les clients sont toujours étonnés par la rapidité, la précision et la facilité d'utilisation de cet appareil et du logiciel qui l'accompagne », explique Jochen Delvaeye.  

 

« Il est important de savoir que nous ne vendons pas seulement la station totale iCR70, l'outil robotisé iCT30 et toutes les autres stations totales, scanners et systèmes GNSS, mais que nous les louons également (y compris la formation nécessaire, afin que l'utilisateur puisse utiliser ces appareils de manière optimale). Grâce à une formation personnalisée dispensée par l'un des trois géomètres de Topolaser, nous faisons en sorte que chacun puisse travailler avec ces appareils rapidement et sans problème. »