Lasertopo_website_header_02.png

blog

Blog

Une station totale simple d’utilisation pour faciliter le passage de l’analogique au numérique

Passer des méthodes analogiques traditionnelles aux méthodes d'implantation numériques n’est pas évident pour tout le monde. Pour permettre aux opérateurs sans formation ou expérience de géomètre d’implanter des bâtiments, de manipuler des modèles 3D et de se débrouiller dans des projets BIM, Leica Geosystems a mis au point la station totale iCON iCR70 et son petit frère le iCT30. « Il n’a jamais été aussi simple de préparer des tâches de construction », selon Jochen Delvaeye de Topolaser, qui distribue ces nouveautés.

Deel dit bericht op:

Le secteur de la construction est actuellement submergé par un tsunami numérique, qui apporte également de nouvelles références sur le plan de la productivité et de la précision. Il s’agit dès lors de ne pas se laisser distancer, même s’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver face à la prolifération d’applicationsnumériques avancées. Pour vous éviter de perdre le Nord, Leica propose des solutions idéales, comme la station totale iCON iCR70, le nouveau iCT30 ou le scanner laser RTC360.

 

Extrêmement facile à utiliser

« La facilité d’utilisation de la station totale iCR70 combinée au logiciel iCON Build, constitue un atout unique », affirme Jochen Delvaeye de Topolaser. « Grâce à la technologie brevetée SpeedSearch, la station totale détecte le prisme rapidement, tandis que la transmission des données par bluetooth est synonyme de stabilité et de longue portée. Ainsi, même des opérateurs sans expérience en la matière maîtriseront en un temps record l’interface intuitive depuis une tablette protégée contre les intempéries. Tant les applications avancées que les opérations de base sont possibles : implanter des lignes pour assises ou des lignes au cordeau pour coffrages sur fondations, implanter des points sur la couche dite aveugle (par exemple pour réservation avant le bétonnage), mesurer des volumes et des surfaces, charger des modèles IFC et tout implanter sur chantier sur base d’un modèle 3D (dans le cadre d’un projet BIM), … »

 

Productivité accrue

La station totale iCR70 rend l’implantation et lemesurage sur chantier très simples et accessibles.« Elle a été conçue pour un seul opérateur, ce qui fait gagner énormément en productivité. Un travail d’implantation efficace sur base de rendus 3D aisés à manipuler permet d’accélérer les processus de construction et d’installation, libérant ainsi du temps pour achever d’autres tâches dans les délais. D’éventuelles erreurs de construction sont également traitées plus rapidement. En outre, l’appareil est utilisable dans toutes les phases du processus de construction, sans restriction due aux conditions météorologiques, à la disponibilité

de géomètres, etc », explique Jochen Delvaeye.

 

Instrument d'implantation performant

La station totale iCR70 n’est pas la seule nouveauté marquante de Leica et Topolaser. Depuis peu, l’instrument d’implantation robotisé iCON iCT30 est disponible pour les chantiers de plus petite taille. « On peut le considérer comme une version simplifiée de la station totale, avec une portée de mesure réduite (allant jusqu’à 80 mètres) », précise Jochen Delvaeye. « A part cela, l’iCT30 offre quasiment les mêmes fonctionnalités que son grand frère et se prête parfaitement aux applications BIM. »

 

Scanner unique

Par ailleurs, l’assortiment de Topolaser s’est aussi enrichi dernièrement de la solution de capture de la réalité 3D Leica RTC360. « Ce scanner peut mesurer jusqu’à 2 millions de points par seconde, et créer ainsi un nuage de points 3D en moins de 3 minutes », explique Jochen Delvaeye. « La technologie brevetée VIS relie automatiquement les différentes positions scannées entre elles, ce qui, combiné au logiciel Register360, réduit le temps passé sur le terrain et maximise la productivité. Lors de nos démonstrations sur site, les clients sont toujours étonnés par la vitesse, la précision et la facilité d’utilisation de ce matériel et du logiciel qui l’accompagne. Il faut savoir que nous ne nous contentons pas de vendre la station totale iCR70, l’instrument d'implantation robotisé iCT30 et autres scanners et systèmes, nous les proposons aussi à la location (avec la formation nécessaire, afin que l’utilisateur puisse profiter au maximum du matériel). A l’issue d’une formation sur mesure par l’un des trois géomètres de Topolaser, chacun peut en principe parfaitement se débrouiller avec ces appareils. »

Deel dit bericht op:

Une station totale simple d’utilisation pour faciliter le passage de l’analogique au numérique

Passer des méthodes analogiques traditionnelles aux méthodes d'implantation numériques n’est pas évident pour tout le monde. Pour permettre aux opérateurs sans formation ou expérience de géomètre d’implanter des bâtiments, de manipuler des modèles 3D et de se débrouiller dans des projets BIM, Leica Geosystems a mis au point la station totale iCON iCR70 et son petit frère le iCT30. « Il n’a jamais été aussi simple de préparer des tâches de construction », selon Jochen Delvaeye de Topolaser, qui distribue ces nouveautés.

Le secteur de la construction est actuellement submergé par un tsunami numérique, qui apporte également de nouvelles références sur le plan de la productivité et de la précision. Il s’agit dès lors de ne pas se laisser distancer, même s’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver face à la prolifération d’applicationsnumériques avancées. Pour vous éviter de perdre le Nord, Leica propose des solutions idéales, comme la station totale iCON iCR70, le nouveau iCT30 ou le scanner laser RTC360.

 

Extrêmement facile à utiliser

« La facilité d’utilisation de la station totale iCR70 combinée au logiciel iCON Build, constitue un atout unique », affirme Jochen Delvaeye de Topolaser. « Grâce à la technologie brevetée SpeedSearch, la station totale détecte le prisme rapidement, tandis que la transmission des données par bluetooth est synonyme de stabilité et de longue portée. Ainsi, même des opérateurs sans expérience en la matière maîtriseront en un temps record l’interface intuitive depuis une tablette protégée contre les intempéries. Tant les applications avancées que les opérations de base sont possibles : implanter des lignes pour assises ou des lignes au cordeau pour coffrages sur fondations, implanter des points sur la couche dite aveugle (par exemple pour réservation avant le bétonnage), mesurer des volumes et des surfaces, charger des modèles IFC et tout implanter sur chantier sur base d’un modèle 3D (dans le cadre d’un projet BIM), … »

 

Productivité accrue

La station totale iCR70 rend l’implantation et lemesurage sur chantier très simples et accessibles.« Elle a été conçue pour un seul opérateur, ce qui fait gagner énormément en productivité. Un travail d’implantation efficace sur base de rendus 3D aisés à manipuler permet d’accélérer les processus de construction et d’installation, libérant ainsi du temps pour achever d’autres tâches dans les délais. D’éventuelles erreurs de construction sont également traitées plus rapidement. En outre, l’appareil est utilisable dans toutes les phases du processus de construction, sans restriction due aux conditions météorologiques, à la disponibilité

de géomètres, etc », explique Jochen Delvaeye.

 

Instrument d'implantation performant

La station totale iCR70 n’est pas la seule nouveauté marquante de Leica et Topolaser. Depuis peu, l’instrument d’implantation robotisé iCON iCT30 est disponible pour les chantiers de plus petite taille. « On peut le considérer comme une version simplifiée de la station totale, avec une portée de mesure réduite (allant jusqu’à 80 mètres) », précise Jochen Delvaeye. « A part cela, l’iCT30 offre quasiment les mêmes fonctionnalités que son grand frère et se prête parfaitement aux applications BIM. »

 

Scanner unique

Par ailleurs, l’assortiment de Topolaser s’est aussi enrichi dernièrement de la solution de capture de la réalité 3D Leica RTC360. « Ce scanner peut mesurer jusqu’à 2 millions de points par seconde, et créer ainsi un nuage de points 3D en moins de 3 minutes », explique Jochen Delvaeye. « La technologie brevetée VIS relie automatiquement les différentes positions scannées entre elles, ce qui, combiné au logiciel Register360, réduit le temps passé sur le terrain et maximise la productivité. Lors de nos démonstrations sur site, les clients sont toujours étonnés par la vitesse, la précision et la facilité d’utilisation de ce matériel et du logiciel qui l’accompagne. Il faut savoir que nous ne nous contentons pas de vendre la station totale iCR70, l’instrument d'implantation robotisé iCT30 et autres scanners et systèmes, nous les proposons aussi à la location (avec la formation nécessaire, afin que l’utilisateur puisse profiter au maximum du matériel). A l’issue d’une formation sur mesure par l’un des trois géomètres de Topolaser, chacun peut en principe parfaitement se débrouiller avec ces appareils. »