De Graeve et Topolaser, une collaboration de près de 15 ans Cas | Topolaser

De Graeve et Topolaser, une collaboration de près de 15 ans

10.05.21

Partager sur

De Graeve et Topolaser, une collaboration de près de 15 ans

Créée en 1965 et établie à Beez depuis 1985, la société De Graeve qui fait partie du groupe Eiffage, est active dans les secteurs du génie civil, des travaux hydrauliques et du bâtiment. L’entreprise propose des services d’un haut niveau de technicité, que ce soit dans la construction et la rénovation de bâtiments, la construction de ponts, les travaux d’entretien d’écluse, barrages et voies d’eau ou la restauration d’édifices en pierre. Dans une approche écologique, l’entreprise développe depuis 2008 une expertise dans la réalisation de bâtiments passifs en ossature bois ou en «massif-passif».

 

45 personnes, 17 millions d’euros

De Graeve emploie actuellement pas moins de 45 personnes et réalise un chiffre d’affaires d’environ 17 millions d’euros par an. Parmi les références de l’ entreprise, notons un Centre Sportif de haut niveau, une infrastructure sportive à Sommière, un pont sur le canal Charleroi-Bruxelles, une extension de l’école de Loyers, une crèche à Gastuche, une passerelle métallique à Louvain-la-Neuve,…

 

Une collaboration de près de 15 ans

Olivier Rigo, responsable du matériel et de l’outillage chez De Graeve, travaille depuis au moins 15 ans avec la société Topolaser. Il pense même avoir même apporté ce fournisseur chez De Graeve avec qui il travaillait déjà chez Thomas & Piron.

 

« J’ai toujours eu de très bons contacts avec Fabrizzio et Lucia chez Topolaser, contacts qui ont abouti à une relation commerciale solide qui permet de travailler en toute confiance».

 

Lunettes, lasers et station

« Nous achetons toujours du matériel Leica chez Topolaser comme des lunettes pour vérifier les niveaux sur les chantiers, des lasers pour effectuer des mesures telles que les hauteurs des terrassements, les mesures du béton ainsi qu’une station totale qui est en fait un gros laser ‘ordinateur’ qui peut même remplacer un géomètre… On peut ainsi ’intégrer tous les plans dans cette véritable station-ordinateur. C’est aussi l’appareil le plus coûteux en notre possession puisqu’il représente quand même un investissement non négligeable d’environ 30.000 EUR », souligne Olivier Rigo.

 

Achat plutôt que location

« Nous optons toujours pour l’achat de nos appareils chez Topolaser plutôt que la location car cela nous permet de mieux gérer leur utilisation sur nos différents chantiers. L’achat permet, selon nous, une meilleure organisation et nous restons maîtres de notre matériel ».

 

Vérification des appareils une fois par an

« Nous sommes non seulement satisfaits de la qualité des produits que nous avons achetés chez Topolaser mais aussi et surtout du service qui est exemplaire, tant au niveau de la formation de notre personnel qu’au niveau du suivi de la vérification des appareils », nous dit Olivier Rigo. « Nous sommes, en effet, obligés par la loi de faire vérifier nos appareils au moins une fois par an et cela demande évidemment une certaine organisation. C’est Topolaser qui vient chercher les appareils à contrôler sur nos chantiers et qui nous les ramène une semaine plus tard. Ils sont très respectueux des délais et c’est même très souvent eux qui nous rappellent le planning ! ».

 

Formation et suivi

« Pour la station, par exemple, Topolaser a assuré la formation de notre personnel et assuré le suivi de toutes nos questions. Quand un problème se pose – même encore aujourd’hui -, ils sont toujours là pour répondre à nos questions.

 

En cas de casse, de chute ou de mauvais fonctionnement d’un appareil, Topolaser assure les réparations et met également du matériel à disposition, sans même parler de location. Je considère que nous avons réellement une relation win/win avec eux. Ils sont toujours là pour nous aider et c’est très important car ce type de matériel est indispensable sur nos chantiers », souligne encore Olivier Rigo.

 

« A noter également qu’avant l’achat d’un appareil tel que la station, par exemple, Topolaser nous a permis de l’essayer et de le tester avant que nous ne prenions notre décision. Une manière de travailler très appréciable et qui met surtout en confiance ».